Accueil > Professionnels de santé > Le Développement Durable > Un engagement environnemental

Professionnels de santé

Un engagement environnemental

Développement Durable

Préserver aujourd'hui pour protéger demain ...

Pour une entreprise « durable » la responsabilité environnementale est essentielle. 
A l’Hôpital Saint Joseph, cela fait de nombreuses années que des actions sont menées pour diminuer l’impact de l’activité hospitalière sur l’environnement dans divers domaines (déchets, gestions des énergies, des espaces verts, ou les transports).

Une gestion des déchets optimisée

Les hôpitaux français produisent 700 000 tonnes de déchets par an (dont 20 % sont des DASRI, des Déchets d’Activité de Soins à Risques Infectieux).
A l’Hôpital Saint Joseph, les déchets représente le 3ème poste le plus important des émissions de gaz à effet de serre de l’Etablissement (1 355 tonnes équivalent CO2).
L’Hôpital Saint Joseph a la pleine conscience depuis de nombreuses années que le tri, la réduction et la valorisation de ses déchets sont essentiels pour la réussite de sa politique de Développement Durable.
C’est à ce titre que l’Etablissement s’est engagé dans ce qui semble être la première priorité : le tri à la source.

La gestion des déchets repose sur l’élimination des déchets dangereux dans le respect de l’environnement et sur la valorisation des déchets non dangereux. L’Hôpital Saint Joseph a identifié les flux et les volumes de déchets générés par les activités de soins et organisé le tri de ces déchets à la source.

L’équipe d’Hygiène et Qualité des Soins a formé l’ensemble des personnels à la démarche de tri, les sacs jaunes présents dans les chambres ont été peu à peu remplacés par des sacs d’ordures ménagères (hormis celles des services Pneumologie, Gynécologie et Maternité, et des patients en isolement septique).
Ce plan d’actions a permis de parvenir à un tri optimal de tous les déchets générés par l’Hôpital : le volume des DASRI a ainsi diminué de 3,75 % entre 2015 et 2016.

A  Saint Joseph, le tri des déchets est présent à tous les niveaux (revalorisation des appareils informatiques, des cartouches d’imprimantes, des papiers et cartons..). L’objectif est de posséder une maîtrise accrue de la gestion des risques (tant infectieux qu’environnementaux) et une réduction des coûts d’élimination des déchets.

Les chiffres de 2019 :

285 tonnes de déchets des activités de soins à Risques Infectieux (DASRI) 

1 200 tonnes de Déchets Assimilables aux Ordures Ménagères (DAOM)

110 tonnes de cartons et papiers

947 tonnes de Déchets Industriels Banaux (DIB) & Déchets de chantier

0,87 tonnes de Déchets électriques et électroniques

7,5 tonnes de Déchets Industriels Spéciaux (produits chimiques)

Se déplacer « vert » pour les salariés, patients et visiteurs de Saint Joseph

En France, les transports représentent 66 % de la consommation totale de produits pétroliers et sont responsables de 28 % des émissions de gaz à effet de serre. Au sein des transports urbains, les déplacements professionnels comptent pour la moitié de tous les trajets effectués.

A l’échelle de l’Etablissement, les déplacements de personnes représentent la première source (34 %) d’émissions de gaz à effet de serre.

Afin de limiter l’utilisation des véhicules privés, l’Etablissement a mis en place un Plan de Déplacement Entreprise : les salariés de l’Hôpital sont encouragés à utiliser les transports en commun avec une prise en charge partielle de l’abonnement de transport, à faire usage du covoiturage (le service Informatique a développé un mini-site Intranet dédié à cet effet), ou à utiliser les vélos (plusieurs garages à vélo sécurisés sont présents sur le site de l’Hôpital).

Le parc automobile de l’Établissement est constitué de véhicules récents et économes en gaz à effet de serre, et l’ensemble des coursiers ont reçu une formation à l’éco conduite. Une étude est en cours pour équiper le parc automobile de voiture électrique dans l’avenir.

Pour les patients et visiteurs, un important travail a été réalisé afin de les sensibiliser à l’utilisation des transports en commun pour se rendre à l’Hôpital. 
L’Etablissement étant situé dans le centre ville de Marseille, il est particulièrement bien desservi par le métro et le réseau de bus. Une ligne téléphonique est également gratuitement à la disposition des patients et visiteurs pour contacter un taxi - Les moyens d’accès.

Une mesure spécifique concerne les patients ou visiteurs venant de loin : afin de les aider à limiter leurs déplacements des accords ont été passés avec certaines résidences hôtelières situées à proximité de l'Hôpital pour leur hébergement.

Une gestion rigoureuse des énergies

L’Hôpital Saint Joseph s’est engagé dans une démarche de réduction des consommations d’énergie.

Dans le cadre des nombreux travaux de rénovation régulièrement conduits et dans celui de l’élaboration du projet de schéma directeur, l’Hôpital Saint Joseph souhaite s’inscrire dans une démarche environnementale volontaire.
Chaque élément (électricité, eau, air, déchets) est finement étudié et optimisé dans le sens de l’économie et du respect de l’environnement et du confort de travail. 
La recherche des maîtrises des nuisances environnementales pendant les travaux est, par ailleurs, une priorité.

Au-delà, c’est une politique d’économies d’énergies qui est entreprise au quotidien : rénovations énergétiques des bâtiments et promotion des produits ou système innovants ; choix d’énergies renouvelables chaque fois que cela est possible…

L’Hôpital dispose d’une Gestion Technique Centralisée répartie sur 18 000 points d’indication. 
Des tableaux de bord de suivi des consommations d’énergie, un plan de maintenance et une Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur (GMAO) permettent d’assurer une connaissance des dérives et une traçabilité parfaite des opérations de maintenance.
Cette assistance par Ordinateur a également permis d’affiner et d’optimiser constamment les différents réglages en fonction d’événements extérieurs ou indésirables.

Un logiciel de supervision permet à tout instant de visualiser - et de modifier le cas échéant - l’intégralité des réseaux et équipements de l’Hôpital : éclairage, arrosage, ascenseur, climatisation, circuits d’eau,…
La moindre fuite est ainsi détectée et corrigée, à distance ou sur place.

Un autre logiciel permet de superviser et gérer l’ensemble du réseau électrique de l’Hôpital. Des capteurs mesurent ainsi l’éclairage naturel extérieur et permettent, en temps réel, d’éteindre ou d’allumer automatiquement une pièce.

L’usage de l’eau et sa consommation ont eux-aussi été étudiés et optimisés dans le respect des règles d’hygiène et de qualité maximale, par exemple en utilisant des aimants pour lutter contre le dépôt de calcaire à la place d’adoucisseurs chimiques, ou encore en choisissant les végétaux de nos espaces verts en fonction de leur faible consommation d’eau. 
Le développement de solution de récupération de l’eau et la limitation de l’utilisation de l’eau de source pour les usages extérieurs sont également privilégiés pour l’arrosage, dès que possible, des végétaux.

Concernant l’air, sa qualité est une constante préoccupation de l’Établissement. Selon les zones de l’Hôpital, une échelle des risques a été élaborée pour adapter les mesures prises afin de toujours conserver une très bonne qualité de l’air. Des filtres spécifiques et très régulièrement changés ont été mis en place pour un environnement plus sain.

Dernière mise à jour le 23.06.2020


Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.