La Commission à Saint Joseph

CRE

Les développements des connaissances en Médecine impliquent des choix cliniques dont les enjeux moraux, légaux et éthiques sont complexes.
L’institution Saint Joseph, du fait de ses valeurs spécifiques, issues de l’éthique sociale catholique, entretient une réflexion aussi bien sur des problématiques du quotidien que sur des débats de société.

La Réflexion Ethique à Saint Joseph est née, en 2001, de la volonté du président Alain Storione sous le parrainage du professeur Jean-François Mattéi et en lien étroit avec l'Espace Ethique Méditerranéen qu'il présidait au niveau de l'Assistance Publique de Marseille.
D'abord présidée par le professeur Jean-François Mattéi, puis le docteur Jean-Paul Rocca Serra, la Commission est désormais animée par le docteur Maud Righini-Chossegros.
Aujourd'hui encore, la Commission de Réflexion Ethique de Saint Joseph travaille en étroite collaboration avec l'Espace Ethique Méditerranéen, structure qui vise à favoriser les échanges entre les professionnels de la Santé, les chercheurs en sciences humaines et sociales et les citoyens.

L'expérimentation sur l'Homme, la transplantation d'organes, l'utilisation des "cellules souches", le clonage thérapeutique, le secret médical, le Droit et l'administration de la médecine, la fin de vie, la mort, la souffrance... sont autant de questions qui ont interrogé -ou continuent aujourd'hui encore d’interroger- la Commission de Réflexion Ethique de l'Hôpital.
En créant cette Commission, notre Hôpital a été précurseur, ouvrant la voie à la création d'autres Comités de Réflexion Ethique.

Dernière mise à jour le 20.06.2019