Accueil > Votre hôpital, votre maternité > Nos services > Centre Sainte-Colette > Assistance Médicale à la Procréation > L'endocrinologie en AMP > Hyperprolactinemie

Votre hôpital, votre maternité

 

Hyperprolactinemie

Hypophyse

2/ Hyperprolactinemie

La Prolactine est l’hormone permettant la lactation. Elle est fabriquée par une glande située au niveau de la base du cerveau que l’on appelle l’Hypophyse.

Parfois, les cellules qui fabriquent la prolactine prolifèrent de manière anormale, et cela entraine l’apparition de ce que l’on nomme un adénome à prolactine (tumeur toujours BENIGNE).

Dans ce cas, le taux de Prolactine dans le sang augmente et entraine des anomalies de l’ovulation qui donnent des cycles menstruels longs, voire parfois même un arrêt total des règles que l’on appelle une aménorrhée.

La fréquence est de 10% des patientes présentant des troubles du cycle menstruel.

L’autre principale manifestation de cet excès de prolactine peut être une galactorrhée, c'est-à-dire un écoulement de lait par les seins en dehors de la période normale d’allaitement, qui peut être spontané, ou provoqué par la pression du mamelon.

Si vous présentez l’un de ces symptômes et que votre taux de prolactine est élevé, vous bénéficierez de différents examens, entre autre la réalisation d’une IRM de l’hypophyse, à la recherche d’un adénome.

Si celui-ci est confirmé, nous vous prescrirons dans la majorité des cas un traitement médicamenteux, qui normalisera votre taux de Prolactine, et pourra être stoppé pendant la grossesse.

Dans de rares situations, une intervention chirurgicale sur l'hypophyse sera proposée. 

L’allaitement ne sera pas contre-indiqué. La prolactine devra être recontrôlée après le retour de couche. 

Dernière mise à jour le 23.08.2018


Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.