Accueil > Votre hôpital, votre maternité > Nos services > Centre Sainte-Colette > Assistance Médicale à la Procréation > L'âge maternel en AMP

Votre hôpital, votre maternité

 

L'âge maternel en AMP

Age maternel

« Vous voulez un enfant, quel âge avez-vous ? » Voici la question que posent tous les centres traitant la stérilité à leurs patientes. 

  • Pourquoi cette question est-elle si importante ?

Dans notre société, l’âge de premier enfant est de plus en plus tardif, il dépasse les 30 ans, alors qu’il était de moins de 25 ans en 1960.

Pourtant la facilité à obtenir une grossesse dépend essentiellement de l’âge : la fécondité est maximale entre 20 et 30 ans, puis commence un lent déclin. Ce déclin s’accélère à partir de 35 ans pour obtenir un taux faible vers 40 ans, quasi nul à 43 ans.
Le délai moyen de conception spontanée pour un couple sain dont la femme a 25 ans est de 1 an6 mois. Il passe à 2 an lorsque la femme a 30 ans, puis 3 ans lorsqu’elle a 35 ans.

Pour donner ces informations différemment : une femme saine de 25 ans a 20% de chance de conception à chaque cycle, 12% à 30 ans, 6% à 35 ans et moins de 3% à 40 ans.

 

 

La FIV corrige-t-elle ces chiffres?

Malheureusement NON.

Les résultats des tentatives de FIV sont très dépendants de l’âge maternel.

En France les résultats sont les suivants d’après FIVNAT 2002 :

Age patiente

Total 2002

Grossesse par
ponction

Accouchement
par grossesse

Accouchement
par ponction

<24

15,7

20,8

79,7

16,6

25-29

23,7

23,7

84,0

19,9

30-34

23,0

23,7

83,3

19,

35-37

20,4

21,3

78,6

16,7

38-39

17,4

18,2

72,4

13,2

40-41

14,7

14,9

68,8

10,3

42-44

8,6

10,0

64,7

6,5

>45

4,7

4,5

2,6

1,3

 Commentaires : Le taux de grossesses cliniques diminue avec l’âge, surtout après

37 ans,

 


Suivi des tentatives

Suivi des tentatives

Lorsque vous entrez en parcours d’AMP vous vous engagez à communiquer au Centre (et pas uniquement à votre médecin) les résultats de vos tentatives avec des éléments précis, date et dosage de bêta HCG (test de grossesse), date et nombre d'embryon(s) avec une activité cardiaque vu(s) à l'échographie, date d’arrêt de grossesse ou  date d'accouchement, sexe et poids du bébé...
Nous avons l’obligation de colliger ces données et de les communiquer, anonymement ou non, suivant votre choix, à l'Agence de la Biomédecine.


Suivi des enfants :

Depuis 2001, la Fondation Saint Joseph et le Comité d'Ethique de l'établissement soutiennent le Centre dans le développement d'études sur la santé des enfants nés. Ces études, sur la base du volontariat des couples, entrent dans les champs de la recherche en soins courants et font l'objet de projets déposés auprès de l'Agence de la Biomédecine ou d'autres institutions en partenariat avec d'autres unités de recherche comme par exemple, le département de Santé  Publique de la Faculté de Marseille.

 


Suivi enfant

Enfants nés après assistance médicale à la procréation

Le risque de malformation congénitale au cours des grossesses obtenues par AMP est augmenté dans certaines études par rapport à des témoins, toutes techniques confondues, insémination,  FIV, ICSI…  Ce risque ne peut être  chiffré globalement  car il dépend de chaque cas particulier et de nombreux facteurs  comme la cause de la stérilité, l'âge des parents, les grossesses multiples…

La participation des familles à l'enregistrement de données précises permet de contribuer aux connaissances et à l'information des futurs couples pris en charge.



Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.