Accueil > Votre hôpital, votre maternité > Nos services > Centre Sainte-Colette > Assistance Médicale à la Procréation > Les techniques > La vitrification ovocytaire

Votre hôpital, votre maternité

 

La vitrification ovocytaire

La vitrification ovocytaire

Une technique de pointe, un centre pionner en France : la Vitrification ovocytaire :

La technique est autorisée en France pour raison médicale depuis la révision des lois de Bioéthique en juillet 2011 grâce entre autre à l’engagement de Saint Joseph. 

Elle ouvre 2 champs d’application dans notre activité :

  • Une nouvelle stratégie de prise en charge des couples infertiles en AMP
  • La préservation de la fertilité féminine

La vitrification ovocytaire constitue une véritable révolution médicale dans la prise en charge des couples infertiles et pour la préservation de la fertilité féminine. C’est une technique de congélation ultra-rapide qui permet après déshydratation des ovocytes grâce à l’utilisation de Cryo protecteurs, d’obtenir une descente extrêmement rapide en température (de l’ordre de – 20 000 °C/min) garantissant l’intégrité des structures cellulaires.

En effet, l’ovocyte étant la plus grosse cellule de l’organisme,  les techniques de congélation lente utilisées avant l’apparition de la vitrification, causaient d’importants dégâts liés à l’apparition de cristaux intracellulaires.

L’objectif était de trouver une technique de congélation des ovocytes avec la même efficacité que celle des spermatozoïdes ; afin d’apporter les mêmes chances d’autoconservation de gamètes aux femmes qu’aux hommes.

De nombreux systèmes ont été développés depuis 1985 dans le monde avec une 1ere naissance après vitrification en 1999 en Australie.

Vers les années 2000, différentes équipes ont permis de vraiment développer cette technique et ont montré d’excellents résultats en terme de survie des ovocytes, de grossesses et de naissances qui se comptent aujourd’hui par milliers.

Les données actuelles des différentes études scientifiques sont rassurantes. La vitrification ovocytaire ne comporte pas de risques supérieurs à ceux d'une fécondation in vitro (FIV) conventionnelle. Des travaux sur près de 1000 naissances après congélation ovocytaire n'ont pas mis en évidence une augmentation d'anomalies congénitales chez les enfants nés.

Cette technique a permis de développer dans notre centre une nouvelle stratégie pour la prise en charge des couples infertiles en FIV Lors d’une FIV avec micromanipulation, ICSI,  la vitrification ovocytaire peut être proposée en alternative à la congélation des embryons surnuméraires dans plusieurs situations cliniques : réponse excessive à la stimulation, contre-indication au transfert , refus de congélation embryonnaire, ,  absence de spermatozoïdes le jour de la tentative... La survie de ces ovocytes après réchauffement, leur fécondation, l’évolution embryonnaire et enfin les taux de grossesse sont équivalents à ceux observés lors d’une FIV-ICSI avec ovocytes frais.

Le transfert d’embryon issu des ovocytes réchauffés, peut être effectué en cycle naturel sans stimulation ovarienne, ce qui est moins contraignant, mieux vécu par les patientes dans ce parcours difficile d’AMP. 


Dernière mise à jour le 17.07.2018

informations

Secrétariat :

04 91 80 64 70

04 91 80 69 61
 04 91 80 68 00

UMRSec@hopital-saint-joseph.fr

agence de biomédecine

Consultez le site

fécondation in-vitro france

Consultez le site

préservation de fertilité

Consultez l'espace

film du dr pierre boyer

"Le berceau de verre"


Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.